Soirée débat avec le sociologue Laurent MUCCHIELLI sur la politique sécuritaire à Marseille

MARSEILLE / CHICAGO : mythe et réalité

Mercredi 7 juin 2017 à 18h30

Maison de l’architecture et de la ville PACA (12 boulevard Théodore Thurner, 13006 Marseille)

Marseille serait submergée par une violence sans cesse croissante et l’explosion des règlements de compte. Aussi, était-ce depuis quelques années l’un des principaux territoires de mise en scène médiatique et politique du thème de « l’insécurité ».

Laurent Mucchielli va à rebours du discours dominant sur la sécurité en étayant ses thèses par une approche scientifique.

Il critique la vidéosurveillance, l’armement des policiers municipaux, faisant les choux gras de l’actualité sur fond d’état d’urgence et de lutte contre le terrorisme. Ce coordonnateur d’un nouvel ouvrage collectif sur Marseille prône le modèle de police de proximité et dresse le portrait d’une ville où l’exclusion et les inégalités sociales sont le terreau de toutes les délinquances.

Pour lui, « ce n’est pas parce qu’il y a des règlements de compte que la ville est plus violente. D’un côté, il y a ce banditisme, très développé à Marseille, et, de l’autre, quand on étudie les chiffres de la petite et moyenne délinquance – les vols, les cambriolages… -, Marseille est certes à un haut niveau, mais ne présente pas de différences flagrantes avec d’autres grandes villes. Marcher dans les rues de Marseille n’est pas fondamentalement plus dangereux que de marcher ailleurs. De même, lorsque l’on étudie les trajectoires des délinquants d’une manière plus générale, on voit qu’ils ont un peu toujours le même profil : des jeunes qui combinent des fragilités familiales, un échec scolaire généralement précoce, dès le primaire, le fait d’habiter un quartier dégradé où il y a des phénomènes d’entraînement dans la délinquance et de n’avoir aucune perspective professionnelle. Dans une ville pauvre comme Marseille, ce facteur est encore plus fort. »

Venez débattre de ces questions avec nous.

Présentation de Laurent Mucchielli :

Sociologue et directeur de recherches au CNRS, Laurent Mucchielli auteur notamment de Délinquance et criminalité à Marseille : fantasmes et réalités en 2013 et de Délinquances, police, justice. Enquête à Marseille et en région Paca en 2016, ouvrage qu’il a coordonné avec Emilie Raquet et fruit de quatre ans de recherche sur le territoire. Ce spécialiste des politiques de sécurité, adepte des approches pluridisciplinaires, est à la tête de l’Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux (ORDCS, université d’Aix-Marseille) ayant pour mission principale d’aider les collectivités territoriales et les administrations publiques qui le souhaitent à diagnostiquer les problèmes et à évaluer leurs politiques publiques.
Il est membre du groupe CLARIS (Agir pour clarifier le débat sur la sécurité) avec plusieurs sociologues et remettent en cause notamment la déshérence de la notion de prévention, le « tout sécuritaire » des lois votées ente 2002 et 2007, l’ethnicisation des débats sur la délinquance et l’usage politique de la notion de « racisme anti-blancs ».
Il est aussi l’auteur au début des années 2000 de Violences et insécurité. Fantasmes et réalités dans le débat français où il y analyse ce qu’il nomme être « le spectacle de la violence » organisé par les médias, la récupération politique du thème de « l’insécurité », l’action de certains lobbies sécuritaire, l’usage abusif des « statistiques de la délinquance » et le discours « catastrophiste » de ses collègues criminologues au premier rang desquels les universitaires Alain Bauer et Xavier Raufer.
Animation : Jacques SONCIN (Consultant médias, Président de l’Institut Panos Europe, écrivain et journaliste) et Nouriati DJAMBAE (élue métropolitaine de Marseille)


0 pensée sur “Débat avec Laurent Mucchielli”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

European Alternatives

Lancement de l’ONG European Alternatives à Marseille

« Les enjeux environnementaux et sécuritaires n’ont pas toujours été pensés ensemble. Pourtant, les « conflits verts » sont amenés à se multiplier sur une planète où les ressources naturelles nécessaires à la vie se font de plus Lire la suite…

clientélisme

Débat avec Cesare Mattina

Soirée débat avec le sociologue Cesare MATTINA : radioscopie du clientélisme à Marseille et comment en sortir Mardi 25 avril 2017 à 18h30 Maison de l’architecture et de la ville PACA (12 boulevard Théodore Thurner, Lire la suite…

débats

Débat avec le sociologue Raphaël Liogier

Beau succès le 3 janvier pour la première réunion publique du collectif citoyen « Marseille en communs » : 90 personnes présentes pour venir débattre avec le sociologue Raphaël Liogier autour de son dernier ouvrage « Sans emploi » Lire la suite…